Octogon n°116 – News, résumé de l’UFN de Berlin et de la finale du TUF Brasil 3 + analyse de l’UFN 42 « Henderson vs Khabilov »

C’est avec ce menu copieux que nous abordons cet Octogon n°116. Un épisode compact et dense dans la bonne humeur en compagnie de notre invité, Yann du site Ikusa. Nous revenons ensemble sur les 2 cartes du 31 mai à savoir l’UFN « Mousasi vs Munoz » et la finale du TUF Brasil saison 3 « Miocic vs Maldonado ».  Disons-le de suite, ces event ont été de qualité relative (surtout celui de Berlin qui a été même médiocre). Nous abordons aussi comme d’habitude les news de la semaine.Nous concluons le podcast avec une 3ème partie sur cet UFN 42 d’Albuquerque le 7 juin avec le main event entre Ben Henderson et Rustam Khabilov.

Bonne écoute (vous devriez même bien rire une ou deux fois 😉 )

Ultimate-Fight-Night-42-poster

10 réponses sur “Octogon n°116 – News, résumé de l’UFN de Berlin et de la finale du TUF Brasil 3 + analyse de l’UFN 42 « Henderson vs Khabilov »”

  1. Merci pour le récapitulatif, c’est un gros morceau, avec 2 events que je ne vais pas pouvoir regarder au complet.
    Pas trop fan en revanche de votre invité « Jean-Michel » ptdr, avec ses analyses à l’emporte pièce (Maldonado bon boxeur lol) ou le couac concernant Latifi.

  2. « Tu ne gagnes pas de l’oseille si t’es champion, tu en gagnes si tu en rapportes ». Ce genre de phrase explicite la vérité, mais de la part d’un si bel orateur comme Omar, ça me gène de l’entendre fustigé les plaintes d’Aldo (somme toute légitime si on considère que le MMA reste un sport malgré que l’UFC soit un bizness comme vous vous plaisez à le répéter). Pourquoi prendre un malin plaisir à enfoncer des mecs comme Barao ou Aldo lorsqu’ils réclament plus d’argent, dénonçant ainsi la machine UFC ultra favorisante du système américain, et ne pas dénoncer cette machine. Je vous trouve très coulant par rapport à ça. Si ça vous convient alors pas de problème, mais arrêtez s’il vous plait de vous plaindre de la qualité des combats. Si il n’y a pas besoin d’être un bon combattant pour gagner de l’argent, alors faut pas fustiger ce qu’on voit dans la cage, c’est normal de voir des lutteurs faire du lay’n pray j’en ferais de même. De plus l’idée de « tu parle pas anglais, tu gagnes moins », c’est complétement con, et ça favorise juste une chose, des champions américains et moins de diversité de styles, donc un MMA pauvre. Pourquoi un Japonais se prendrait la tête à faire un Gym couteux, faire un voyage crevant (le décalage horaire dans l’autre sens a toujours été un problème pour les combattants asiats) et risquer sa gueule pour 10 000 dollars, sachant qu’à la fin il n’en aura que 5/4000 une fois les frais retirés, et encore. Donc que ça existe, on le sait, mais à vous entendre vous le cautionnez, et quand quelqu’un ouvre sa gueule dessus, vous le trainez en ridicule.C’est dommage, vraiment. Si à l’époque du Pride, il fallait parler japonais pour être payé, on aurait vu des Saku / Takada à l’infini et on se serait fait chier…. Enfin chouette podcast tout de même, mais lorsque vous défendez l’UFC et son establishment corps et âmes ça a salement tendance à me faire gerber. Même Yann, et pourtant j’aime bien ses interventions sur Ikusa…

    1. Tout d’abord merci pour ton écoute. Ensuite, ne te méprends pas. Nous ne cautionnons pas le fait que l’UFC marque une si grande différence de traitement, favorise l’anglais pour promouvoir ses combattants, etc.. Nous le disons et le prenons pour ce que c’est à savoir son principe de fonctionnement. Qu’on soit ok avec ça ou pas ou s’en fout à la rigueur puisque c’est comme ça et que c’est un business. Ce n’est pas une règle de secteur public mais une entreprise de divertissement privée. Les règles sont connues de tous et des combattants en premier. Nous soulignons avec humour (ce n’est que du MMA) la propension inutile qu’ont les salariés de l’UFC à venir se plaindre de choses qu’ils peuvent modifier. Si Aldo et Barao s’estiment mal payés parce qu’ils ne sont pas assez vendeurs ou anglophones et bien qu’ils changent d’agent, d’encadrement et qu’ils apprennent l’anglais. Ensuite que les petites catégories ne vendent pas n’a rien à voir avec l’UFC. Les gens (en dehors des fans purs) ne courent pas après ces catégories de poids pourtant excitantes. Nous ne sommes donc pas coulants (quel pouvoir d’inflexion avons-nous de toute façon) mais nous expliquons juste les règles de ce business. Et puis chacun peut ne pas être d’accord avec nous puisque le podcast ne reflète qu’une chose: notre opinion (qui est donc par définition contestable au plus haut point).
      Merci pour ton commentaire en tout cas 🙂
      Samir

      1. Yes merci pour ta réponse. En me relisant je remarque que j’ai été un peu dur. :). Quand tu dis que tu n’as pas de pouvoir d’inflexion, je trouve que si, enfin un petit peu. Je m’explique, ce podcast c’est le seul média qui parle du MMA en France sans détour, à part des quelques vrais articles de fond dans Top Fight, la plupart des journalistes (bénévoles ou non) en France ont tendance à ne pas être trop critiques. Hormis ce podcast qui balance franchement ce que tout le monde pense au fond. Du coup c’est vrai que j’ai tendance avoir plus de plaisir lorsque vous enfoncez Dana et les Fertita’s sachant que vous les seuls à le faire.

  3. Bonjour,
    Je vous écoute régulièrement notamment après chaque event pour voir si j’ai eu la même perception des combats que la vôtre.
    Je suis conscient que le fait d’enregistrer un podcast n’est pas chose aisée, surtout lorsque les interlocuteurs sont distants.
    Je me permets cependant quelques petites critiques qui j’espère vous sembleront constructives car c’est bien là le but de la démarche :
    – Pourriez-vous baisser un peu le volume des jingles musiques entre les différentes rubriques ? Je les trouvent légèrement élevés par rapport au volume des voix.
    – Evitez svp également les running gags avec Omar, certes il est souvent drôle mais il ne faut pas qu’il se cantonne trop longtemps dans ce rôle car parfois c’est un peu pesant.
    – J’estime que 3 intervenants dans un podcast c’est trop ! Difficile de répartir le temps de parole…
    De plus le son de votre invité était assez caverneux et désagréable. Je ne ferais pas de remarque sur sa qualité d’expression et de son analyse qui m’ont semblé nettement en retrait.
    Bonne continuatio !

    1. Je suis surpris par ta remarque sur les jingles car je les baisse à la main dans la timeline du montage. Je regarderai cela (mais ce n’est pas évident car le son de Skype peut être parfois capricieux et irrégulier). Pour le reste, je ne partage pas ton avis mais comprends que tu puisse en avoir un différent. Merci en tout cas pour ton écoute. Ca fait très plaisir.
      Samir

  4. Ah on censure les commentaires ici ? Il me semble que j’avais été tout à fait correct dans mon intervention.

Laisser un commentaire...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.