Octogon n°143 – News et focus sur l’UFC 184 « Rousey/Zingano »

Hello les poditeurs

Octogon n°143 parait inhabituellement ce samedi au lieu et place de votre dimanche coutumier mais on reste sur un programme classique : news et focus sur le prochain UFC 184 « Rousey/Zingano ». D’abord, les news donc de la semaine écoulée avec notamment pas mal d’annonces de fightcards (dont celle de l’UFC 187 en mai  qui sera l’une des plus belles de l’histoire de la franchise s’il n’y a pas de blessés) et le point sur les tristes affaires de dopage qui secouent l’UFC.

Ensuite, il y a un PPV le 28 février prochain: l’UFC 184 au Staples Center de Los Angeles. Le main event sera le combat féminin pour le titre des 135 pounds entre la championne invaincue Ronda Rousey et sa challenger (invaincue aussi) Cat Zingano. Cet affrontement avait été reporté suite à la blessure de Zingano au genou. Cet UFC 184, de manière plus générale, a été aussi pas mal chamboulé puisque le main event devait être à l’origine le duel entre Chris Weidman et Vitor Belfort pour la ceinture des middleweight. Weidman s’est blessé et c’est « Rousey/Zingano » qui est passé en combat phare de la soirée. Les autres affiches de la carte principale sont: Holly Holm/Raquel Pennington, Jake Ellenberger/Josh Koscheck, Alan Jouban/ Richard Walsh et Tony Ferguson/Gleison Tibau.

On vous rappelle enfin qu’il y aura l’UFC « Fight Night » de Porto Alegre dans la nuit de dimanche à lundi avec  Mir/Bigfoot et Barboza/M.Johnson en têtes d’affiche. Nous ne pourrons pas vous faire un résumé de cet event qui se déroulera après le podcast. On en touchera quelques mots dimanche prochain.

UFC-184-fight

Bonne écoute à toutes et à tous 😉

4 réponses sur “Octogon n°143 – News et focus sur l’UFC 184 « Rousey/Zingano »”

  1. //spoil UFN61//
    Petit question, est ce que à votre avis la future politique de l’UFC en matière de dopage –si ils la mettent en application — ne risque t-elle pas de porter préjudice à l’organisation dans un effet vicieux. Je m’explique, on sait tous que les meilleurs combattants sont à l’UFC, la plupart des champion signés UFC mangeraient les champions respectifs des autres grosses orgas, Bellator, OneFC, Deep. Néanmoins, quand je vois le cas Big Foot, qui passe de quelqu’un capable de rouler sur Fedor, tenir rounds avec Hunt, manger les parpaings et les genoux d’Overeem sans broncher, quelqu’un qui est clairement dans la conversation pour le titre, à quelqu’un qui, une fois une suspension pour dopage passée, tombe sur un jab de Mir. Ce type n’a clairement pas le niveau de l’UFC en lourd, il est arrivé là grâce aux produits, partant de ce postula, ne peut-on pas raisonnablement penser que le niveau général de l’UFC va baisser, et des orgas moins regardantes sur le dopage comme le Onefc (et pas avare en prime d’ailleurs) ne vont-elles pas récupérer certains combattants ? Même si pour l’instant aucun champion en activité n’a été contrôlé positif, hormis à la Coke mais c’est autre chose. J’aurais voulu avoir votre avis la dessus.

    1. Tout d’abord merci pour ton commentaire. Ensuite je ne pense pas que la volonté affichée de l’UFC de vouloir lutter contre le dopage puisse se retourner d’une quelconque manière contre elle. Ce qui risque de plomber Dana White and co c’est le cancer des PED’s, des blessures, des cutweight périlleux, des cartes Fightnight moyennes parfois médiocres qui se multiplient jusqu’à l’overdose. Zuffa a du pain sur la planche. Bellator ne tire pas dans la même catégorie définitivement et ce à tous les niveaux. Quant au One Fc ils ont leur propre modèle et ne chassent pas sur les terres de l’UFC. L’avenir nous le dira de toutes manières. Maintenant il est clir que sans les produits, certains combattants vont afficher leurs réelles possibilités et leurs limites. Bigfoot en est un exemple selon moi.

  2. Ok, donc pas d’effet boomerang vicieux ? Ce serait bien, l’UFC apporterai le modèle à suivre (toujours dans l’idée qu’ils fassent ce qu’ils ont dit), les autres seraient obligés de suivre par soucis d’intégration dans un certain modèle. Cela dit, c’est tout de même un sale début d’année pour l’UFC qui présente de grosses cartes, toutes entachées d’un scandale… Bon boulot à vous en tout cas

    1. Oui c’est un sale début d’année 2015. Maintenant, je ne dis pas que les autres organisations regarderont ce que fait l’UFC. Je ne garantis pas l’absence d’effet boomerang mais ce que je sais c’est que l’UFC sera en grand danger tant qu’ils n’auront pas mis une politique d’encadrement et de répression du dopage digne de ce nom.
      Sinon, merci pour tes encouragements 😉
      Samir

Laisser un commentaire...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.