Octogon n°202 – Pride Fighting Championships

Au cours de ce numéro hors-série, nous revenons avec beaucoup de nostalgie sur l’époque du Pride FC. De 1997 à 2007, nous vous narrons l’avènement, l’apogée et la chute de la franchise de MMA japonaise la plus compétitive qui ait jamais existé. Cela faisait un moment que l’idée nous trottait dans la tête et nous avons décidé de consacrer une émission à ce thème qui nous est cher. Histoire du Pride, anecdotes, coulisses et top 5 de nos combats de coeur, vous vous rappellerez (ou apprendrez) beaucoup de choses en écoutant ce numéro 202 du podcast Octogon. Merci à Will (« Dazz59 » sur Twitter) qui s’est joint à nous.

A vos mouchoirs… (désolé pour le son anormalement bas quand je parle mais cela reste un mystère pour cet épisode)

cuh6nwfxgaaojyx cuh8ekowiaqnssm

Interview de JF Bandet (Dragon Bleu/Venum): « On ne se fixe pas de limites! »

Hors-série aujourd’hui. Comme promis, voici le n°118 du podcast enregistré le 8 juin avec l’interview de Jean-François Bandet, co-gérant de la boutique « Dragon Bleu » et de la célèbre marque « Venum ». Rappelons que « Venum » avait été primé aux célèbres « Fighter’s Only MMA Awards » dans la catégorie équipement de MMA.

JF Bandet
JF Bandet

Près d’une heure d’échanges où il revient sur son parcours, les débuts de la marque à la tête de serpent et son expansion mondiale.  Il nous explique aussi les dessous de ses relations avec les combattants qu’il équipe (Jose Aldo, Lyoto Machida, Wanderlei Silva, Carlos Condit, Miesha Tate, etc…) et de l’organisation des fameux stages de MMA en France et ailleurs. Nous l’avons aussi questionné sur ses rapports avec l’UFC et le partenariat mis en place pour le jeu video « EA Sports UFC ».  Jeff nous a réservé une ou deux exclusivités  sans oublier le litige avec « Nike » dont on vous avait parlé il y a quelques semaines dans le podcast.

Bref une interview prenante avec quelqu’un qui est passionné par ce qu’il fait et qui ne se fixe pas de limites aujourd’hui dans le développement de ses affaires. Nous lui adressons un grand merci pour le temps qu’il nous a consacré.