Octogon n°281 – Hors-série: Interview de Yves Lavigne

Yves Lavigne a donné une longue interview au podcast Octogon pour la 2ème fois (nous vous renvoyons au n°100 pour écouter la première). Nous voulions l’interroger en premier lieu sur la retraite récente de Georges St-Pierre puis l’actualité de l’arbitrage a fait que cet entretien qui se voulait être court à la base s’est transformé en une discussion de plus d’une heure sur les sujets chauds: règles unifiées, formation des arbitres, travail des commissions athlétiques, les protocoles d’arrêt de combat, de coupe de poids, l’UFC 235 et le stoppage de Herb Dean lors de Lawler/Askren, le brawl post-combat entre Khabib et Conor… Yves Lavigne a répondu à toutes nos questions. Cet entretien devait être le bonus d’un prochain podcast mais il est assez consistant pour pouvoir faire une émission à part entière (c’est la raison pour laquelle vous n’avez pas l’introduction habituelle).
Un grand merci à lui. Nous ne pouvions enregistrer ce n°281 initialement consacré à l’UFC Wichita pour indisponibilité ce week-end. Finalement, cet épisode hors-série a pu être réalisé tard le soir ce vendredi 8 mars. En espérant que vous apprécierez ce moment autant que j’ai pu le faire (sans Omar).
Bonne écoute (je fais une erreur de numérotation de podcast lors de l’interview mais il s’agit bien du n°281 et non 280)

Octogon n°87 – News et analyse de l’UFC Fight Night 29 « Maia vs Shields »

Après 15 jours de coupure, nous nous retrouvons pour faire le point sur les news (nombreuses) ainsi que pour l’analyse de cet UFC « Fight Night » 29 du 9 octobre qui aura lieu au Brésil (il va falloir s’y habituer à ces events « auriverde » en vue de ce qui nous attend en 2014).

Demian Maia aura l’occasion de marquer un peu plus son entrée chez les welterweights et se rapprocher un peu plus d’un title shot en battant un Jake Shields qui restera, quoiqu’on en dise, une déception depuis son arrivée à l’UFC. L’ancien champion du Strikeforce doit absolument performer contre le Brésilien. On a vu que la nouvelle politique de licenciement de l’UFC ne faisait aucun cadeau, même à ceux qui sont dans le top 10 de leur division. Shields est donc prévenu….

Bonne écoute à toutes et à tous 😉

UFC-FN-29-Maia-vs-Shields-450x338

Octogon n°86 – News et récap’ de l’UFC 165 « Jones vs Gustafsson »

Ca y est, nous y sommes! Jon Jones et son challenger, le Suédois Alexander Gustafsson s’affrontaient lors du main event de ce gala pour le titre des lourds-légers de l’UFC. Autant le dire de suite, le combat est allé au-delà des attentes et ce fût épique, parfois même magnifique. Il remporte d’ailleurs le bonus de « Fight of the Night ».  On parlera bien sûr du reste de la carte et du co-main event entre Barao et Wineland (titre interim des bantam) qui ne s’est pas fini comme on pouvait forcément s’y attendre (et qui décroche aussi un des 2 bonus restants).
Sinon, les combats Carmont/Philippou, Mitrione/Schaub et Healy/Nurmagomedov ont relativement bien « délivré » et au final, ce fût un PPV très agréable à suivre. L’undercard a été moins passionnante à regarder, une fois n’est pas coutume.
Petit changement de voix pour moi dans cet épisode, le combo grippe/angine m’ayant fait taper 🙂 (Samir)

Bonne écoute!

PS: (peut-être pas d’épisode la semaine prochaine. On se retrouverait donc le dimanche 6 octobre. A suivre….)

Jones vs Gustafsson
Une bataille épique entre le champion et son challenger!

Octogon n°85 – News et analyse de l’UFC 165 « Jones vs Gustafsson »

Dans cet épisode plus court qu’à l’accoutumée, nous vous relayons les quelques news de la semaine (peu nombreuses et essentiellement liées au matchmaking) et analysons l’UFC 165 « Jones vs Gustafsson » qui aura lieu le 21 septembre prochain au Air Canada Centre de Toronto.
L’undercard est peu attirante sur le papier mais pourrait pourquoi pas délivrer de bons combats. La main card (PPV) est relevée et mettra à l’affiche deux défenses de titres. D’abord le combat pour la ceinture des lourds-légers entre Jon Jones et le Suédois Alexander Gustafsson. « The Mauler » parviendra-t-il à faire tomber de son trône le champion américain qui a littéralement vampirisé la catégorie?
Il y aura aussi le titre des bantamweight en ligne de mire avec le combat entre le champion interim Renan « Barao » Pegado et Eddie Wineland (co-main event). Matt Mitrione et Brendan Schaub s’affronteront chez les lourds dans une rencontre qui risque de ne pas ravir les esthètes. Sinon l’un des Français du Tristar Gym Francis Carmont tentera d’entrer de plein pied dans le top 10 des middleweight en battant Costa Philippou.
Enfin, Khabib Nurmagomedov et Pat Healy en 155 livres devraient nous offrir un duel des plus distrayants.
Bonne écoute 😉

UFC 165 - Alexander Gustafsson vs Jon Jones

Octogon n°84 – News et tour d’horizon des catégories de l’UFC

Dans ce 84ème épisode, nous avons profité de l’absence d’event pour faire un large tour d’horizon des différentes catégories de poids de l’UFC. Nous détaillons pour chacune d’elles les forces en présence et les possibles évolutions qui pourraient se produire prochainement. Ces analyses bien sûr ne reflètent que nos opinions respectives (il arrive même que nous ne soyons pas d’accord entre nous). Nous vous invitons donc à nous écouter, à vous faire votre propre idée et , pourquoi pas, nous donner votre avis dans les commentaires de cet article. Sans oublier bien sûr les news de la semaine.
Bonne écoute 😉

UFC Rankings

Interview exclusive de Cheick Kongo « Je combattrai à Portland le 27 septembre pour le Bellator! »

Cheik Kongo vient de signer un contrat au Bellator et il a réservé sa première interview française au podcast Octogon. Après 7 ans de services sous la bannière UFC, il va découvrir son nouvel environnement professionnel avec un objectif en ligne de mire: la ceinture des poids lourds de l’organisation.

Bonjour Cheick! Avant toute chose, comment vas-tu depuis ce combat perdu contre Roy Nelson à l’UFC 159?

Pour tout vous dire, cette défaite m’a quelque peu chamboulé. J’ai dû prendre un peu de temps pour me retrouver avec moi même et repartir sur de bons rails. Je suis rentré à Paris me ressourcer auprès de ma famille. J’ai fait un peu de tri, reconsidéré mes priorités, repris mes entrainements et aujourd’hui je me sens très bien autant mentalement que physiquement.

Beaucoup de choses se sont dites sur toi depuis quelques semaines. Rumeurs d’arrêt de carrière, poursuite de l’aventure avec l’UFC, signature avec une autre organisation de MMA, etc.. Qu’en est-il aujourd’hui?

Oui, tout et son contraire a été dit à mon sujet, à mon grand étonnement d’ailleurs. Je n’ai jamais souhaité arrêter ma carrière à ce stade et je n’ai pas non plus été remercié par l’UFC. Mon contrat étant arrivé à son terme avec le combat contre Roy Nelson, j’ai préféré m’ouvrir à d’autres perspectives et considérer sérieusement les opportunités qui se présentaient plutôt que de re-signer avec l’UFC alors que j’avais du mal à retrouver la fougue de mes débuts. Vous savez, au bout de 7 ans d’une aventure, aussi belle soit-elle, on voit et vit les choses différemment. J »avais besoin de ce temps pour me recentrer concrètement sur mes objectifs et prendre des décisions qui soient cohérentes avec les buts que je me suis fixé en terme sportif. Je suis rentré en phase assez longue de négociation, et mon choix définitif s’est porté sur le Bellator MMA avec qui j’ai signé hier un premier deal renouvelable de 3 combats. J’intègre par conséquent le tournoi Heavyweight de l’organisation qui débute en septembre 2013.

Quand et comment le Bellator a pris contact avec toi?

Le Bellator est entré en contact avec moi par le biais de mon Manager Anthony McGann. C’est aussi lui aussi qui gère la carrière de Quinton Jackson. Lorsque Rampage a signé son contrat avec eux, je ne savais pas encore ce que j’allais faire. Mon manager m’a tenu au courant des diverses propositions aussi bien de la part de l’UFC que d’autres organisations au fur et à mesure qu’elles se présentaient. Ce n’est que très récemment que j’ai revu Bjorn Rebney (NDLR Président du Bellator) en personne, une fois que j’étais décidé.

Comment est Bjorn Rebney ? On le dit très proche de ses combattants…

J’avais déjà rencontré Bjorn pour la signature du français Nayeb Hezam au Bellator en 2012. Il paraissait déjà très à l’écoute et chaleureux. Aux premiers abords, je peux vous dire que c’est un homme de dialogue, courtois et sympathique. C’est trop tôt pour que je puisse vous dire s’il est proche de ses combattants, je viens d’arriver! Pour autant j’ai bien accroché, il est vraiment cool, ça semble être un chic type et j’ai hâte d’apprendre à mieux le connaitre.

As-tu déjà un combat prévu?

OUI! Le 27 Septembre à Portland pour le tournoi Heavyweight! Je ne connais pas encore le nom de mon premier adversaire. Ce que je sais en revanche, c’est qu’il y a un titre et une ceinture à la clé. Et ça, c’est très motivant !

 Comment tu te situes dans cette catégorie des poids lourds du Bellator?

Je découvre les combattants. Certains ne me sont pas inconnus mais dans leur majorité, je ne vais pas vous mentir, je ne les connais pas, et ce n’est pas plus mal. Je me dis qu’ils vont vouloir salement me faire la peau, je pense qu’on doit m’attendre au tournant (rires)

 Tu vas retrouver ton ami Quinton Jackson. A-t-il influé sur ta venue au Bellator?

J’ai consulté Rampage parce que c’est mon petit frère et que je lui fais confiance: je sais qu’il veut toujours le meilleur pour moi et qu’il sait de quoi il parle surtout. Je lui ai demandé comment il était traité par le Bellator et comment il vivait ce nouveau changement d’organisation, pour avoir un éclairage de l’intérieur. Son avis m’a conforté dans ma décision mais mon choix était fait.

 On sait que tu avais refusé un contrat avec l’UFC pas assez intéressant financièrement avant le combat contre Nelson. Le Bellator a-t-il su répondre un peu plus à tes attentes?

Oui même si pour dire vrai, je n’ai pas quitté l’UFC uniquement pour des raisons financières. L’argent c’est une chose, le bien être en est une autre. Le Bellator m’a offert d’autres garanties que je n’avais pas à l’UFC, comme une vraie chance pour le titre, des intéressements sur d’autres produits. Je ne vais pas tout vous dire, ça me regarde mais je m’y retrouve, et je suis très satisfait du deal que je viens de signer.

 Après presque 7 années passées à l’UFC, n’as-tu pas trop de regrets que les choses se soient finies de cette manière?

C’est une belle expérience dans l’ensemble. Bien sur, il y a un petit sentiment d’inachevé mais l’UFC et moi-même nous quittons en bons termes. Je suis resté 7 ans, j’ai donné ce que je pouvais, je pense avoir fait de bonnes choses, parfois je suis tombé mais je n’ai jamais abandonné et je sais que les miens sont fiers de mon parcours. Je pars sans honte ni véritable regrets. J’ai de nouveaux challenges qui m’attendent et puis personne ne connait l’avenir, qui sait?

En termes de préparation, comment vont se passer les prochaines semaines? Tu comptes retourner au Wolfslair ou as-tu changé de structure d’entrainement?

Je suis toujours managé par Anthony McGann de la Team Wolfslair. En revanche, j’ai restructuré mon Camp. J’ai aussi pris le temps de la remise en question à ce niveau. J’ai fait appel à de nouveaux coaches et sélectionné de nouveaux lieux d’entrainement en fonction de mes besoins. Comme tout est encore frais, je ne peux en dire plus pour le moment, mais les prochaines semaines vont être une course contre la montre, je combats dans moins d’un mois et j’ai bien l’intention d’être au top de ma forme et de gagner ce tournoi. J’ai quand même un regret, c’est de ne pouvoir me préparer en France: on manque cruellement de sparrings de qualité dans ma catégorie ce qui est un handicap. Je n’ai pas d’autres choix que de rester aux USA.

 Un dernier mot pour tes fans ou tes sponsors?

A ma famille, mes amis et mes fans, et vrais passionnés de MMA, merci de votre soutien de tous les instants. A mes sponsors Bamboo Nutra, Ford, Hugo Boss Canada et Legacy Wear, ensemble pour le meilleur!

Merci pour ta disponibilité Cheick et bonne chance pour ta nouvelle aventure. Merci à Kali Hills pour son aide.

Merci à vous, Samir et Omar, l’équipe de choc du podcast Octogon pour votre sérieux et professionnalisme. C’est toujours un plaisir de discuter avec vous. Je compte sur vous le 27 septembre 2013 , en toute franchise et objectivité, n’est ce pas Omar 🙂 A très vite sur SpikeTV.

Cheick Kongo
1er combat pour le Bellator le 27 septembre à Portland

 

Octogon n°83 – News et récap’ de l’UFC 164 « Henderson vs Pettis 2 »

Dans ce numéro 83 (fraîchement enregistré tout juste à la fin de l’event), nous revenons sur les news des deux dernières semaines dans le monde de l’UFC et du MMA. Nous faisons aussi un bilan de l’UFC Fight NIght 27 « Condit vs Kampmann 2 » et abordons l’UFC Fight Night 28 « Teixeira vs Bader » qui se tiendra le 4 septembre au Brésil. Ensuite, nous abordons le récapitulatif de l’UFC 164 qui voyait Benson Henderson défendre sa ceinture des légers contre son meilleur ennemi Anthony Pettis dans le main event. Event très plaisant à une ou deux exceptions près.
Bonne écoute 😉

UFC 164

Bienvenue sur le nouveau site du Podcast Octogon.

Bonjour à tous!

Nous essayons de doter le podcast Octogon d’un nouveau site internet un peu plus présentable que les différents essais que nous avions faits jusqu’à maintenant. Nous découvrons WordPress et tout n’est pas aisé même si nous avons bon espoir. Nous ne ferons pas de mise à jour de l’actualité de l’UFC ou et MMA ici (la page facebook d’Octogon ainsi que nos Twitter sont là pour ça). Vous y retrouverez bien sûr les épisodes du podcast avec la possibilité de les commenter et/ou les partager. Nous écrirons de temps à autres également des articles sur les évènements, sur un combattant ou un thème affairant à l’UFC ou au MMA. Nous projetons aussi la publication d’interviews de personnalités françaises ou étrangères du monde du combat afin de compléter l’offre audio des émissions que nous animons. Bref, nous tenterons de faire de ce site (qui se veut clair et lisible), un lieu de rendez-vous pour tous les poditeurs d’Octogon….et ceux qui ne le sont pas encore.
A bientôt!

Samir et Omar