Aller au contenu

Octogon n°153 – En attendant l’UFC 187…

Salut tout le monde,

Nouvel épisode du podcast Octogon intitulé à juste titre « En attendant l’UFC 187 ». En effet, il ne s’est pas passé grand-chose dans le monde de l’UFC cette semaine et il est vrai que cette carte de l’UFC 187 a beaucoup fait parler d’elle (à tous les niveaux).

D’abord, avec l’incroyable « affaire Jon Jones ». Le champion incontesté des 205 pounds a de nouveau été rattrapé par ses démons fin avril en provoquant un accident impliquant une jeune femme enceinte. Il a aggravé son cas avec un délit de fuite et des stupéfiants retrouvés dans le véhicule. L’UFC l’a destitué logiquement de sa ceinture. Il est suspendu indéfiniment et risque 3 ans de prison pour l’ensemble de son oeuvre. Le malheur des uns fait le bonheur des autres et c’est Daniel Cormier (le grand rival de Jones) qui en profite. C’est en effet le lutteur en chef de l’AKA qui affrontera Anthony Johnson pour le titre vacant des lourds-légers de l’UFC.

En co-main event, nous aurons une autre défense de titre. C’est celle du « All American » Chris Weidman qui sera opposé à son challenger Vitor Belfort. Ce combat devait se faire il y a plus d’un an mais Weidman est resté sur le flanc (la faute à des blessures successives). Belfort, qui reste sur trois victoires avec finish en beauté par (T)KO, trouvera-t-il le moyen de percer Weidman? Réponse samedi prochain.
Le reste de la carte principale verra les combats suivants: Cerrone/Makdessi (le Canadien remplace Nurmagomedov, blessé, en « short notice »), Arlovski/Browne et Benavidez/Moraga.

Sinon, on vous résume les quelques news de la semaine et faisons un retour (bref) sur l’UFC  « Edgar/Faber » qui se déroulait le samedi 16 mai à Manille (Philippines).
Bonne écoute (même si nous nous excusons par avance des quelques problèmes de son. Skype a décidé de refaire des siennes. On a essayé d’en atténuer les effets au montage) 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.