Octogon n°373

Octogon n°373 – UFC 265 « Gane vs Lewis »

Cyril Gane pouvait devenir cette nuit le premier combattant français à devenir champion des lourds à l’UFC. Champion intérimaire certes, mais « Bon gamin » avait bien sûr à coeur de ramener ce titre chez lui pour deux raisons. La première, il devenait avec une victoire le challenger de Francis Ngannou (ex-pensionnaire de la MMA Factory et parti en froid avec l’équipe) pour la ceinture unifiée. La seconde, pour la beauté du titre quand même car elle symbolisait la trajectoire stratosphérique de Gane au sein de l’UFC seulement 2 ans après ses débuts dans l’organisation (et 3 après avoir commencé le MMA!).

Il fallait en passer par Derrick Lewis. Le régional de l’étape puisqu’il habite Houston avait toute une arène derrière lui et une puissance phénoménale dans les poings. Sur le papier, le plus complet, le plus intelligent, le plus esthète était sans contestation Gane. Pourtant, d’autres combattants supposés aussi plus forts se sont cassés les dents sur « The Beast » (à commencer par NGannou).

Le co-main event voyait Jose Aldo affronter Pedro Munhoz. Duel 100% auriverde qui promettait beaucoup de violence dans l’octogone. A noter que le combat entre Amanda Nunes et Julianna Pena pour le titre des 135 lbs a été repoussé puisque Nunes a contracté le Covid en début de semaine dernière.Les autres affiches de ce PPV sont Chiesa/Luque, Hill/Torres et Yadong/Kenney. Nous vous résumons tout ce qu’il y a à retenir de cet UFC 265. Baba Smirs du podcast « Au bord du Ring » s’est joint à nous pour nous faire profiter de son expertise en striking.
Bonne écoute